La Pernaz, le Tréfond et l’Arodin, des sources à l’amont de Serrières-de-Briord

labellisés en février 2020

Actualités du bassin de la Pernaz :

Le bassin versant

Située dans le massif calcaire du Bas-Bugey (département de l’Ain), la Pernaz est un affluent du Rhône, au niveau de la commune de Serrières-de-Briord. Elle née de la confluence de deux ruisseaux : le Tréfond et l’Arodin. Ces rivières sont caractéristiques des cours d’eau de “basse montagne”, avec : un écoulement rapide dans un milieu rocheux, une bonne oxygénation de l’eau et une température plutôt fraîche.

Le 21 Février 2020, la Pernaz, le Tréfond et l’Arodin obtiennent le label Site Rivières Sauvages de niveau 1 sur un tronçon de 15,5 km, « de ses sources à l’amont de Serrières-de-Briord ».

cliquez pour agrandir

Le caractère sauvage de la rivière

Le caractère sauvage de ces rivières est naturellement préservé par leur morphologie et leur difficulté d’accès. En effet, la Pernaz, le Tréfond et l’Arodin ont la particularité d’être encaissées dans la roche : ce sont des canyons. Les canyons offrent des parois rocheuses abruptes intéressantes pour la biodiversité. Malgré leur hostilité apparente, tout un écosystème s’y épanoui : oiseaux rupestres, insectes, reptiles et même quelques mammifères, ainsi qu’une végétation riche et diversifiée composent ce milieu. On trouve sur ces rivières de nombreuses zones de tuf, habitat d’intérêt communautaire abritant une grande diversité d’espèces. Ce tuf se forme à partir de l’importante quantité de calcaire contenu dans l’eau, qui se dépose (précipite) en petite quantité sur les éléments de la rivière (végétaux par exemple) et qui aboutit à la formation d’une roche friable.

De plus, la vallée de la Pernaz se compose d’une mosaïque d’habitats riche et variée : forêts, pelouses sèches, landes, prairies humides, milieux karstiques…

Côté espèces, on rencontre facilement au bord de l’eau le cincle plongeur et le martin pêcheur, ainsi qu’une multitude d’insectes : éphémères, perles, papillons, demoiselles et libellules, trichoptères… En journée, de nombreux reptiles sont visibles sur les roches réchauffées par le soleil : couleuvre vipérine, lézards… Plus discrets mais bien présents, le troglodyte mignon et le faucon pèlerin, apprécient les parois rocheuses pour y construire leurs nids. Sous l’eau, truites fario, chabots, macro-invertébrés (trichoptères à fourreaux, larves d’éphèmères…) mais aussi écrevisses à pieds blancs sont également présents. En s’aventurant au printemps dans la vallée, on peut découvrir un très grand nombre d’orchidées : céphalantère, pyramidale, abeille, élevée… On y rencontre aussi des insectes (criquets, grillons, papillons diurnes et nocturnes…), des rapaces (diurnes et nocturnes), des mammifères, des reptiles…

La Pernaz a été reconnue en Espace Naturel Sensible par le Département de l’Ain en Juillet 2015.

Le programme d’actions

Le Conseil Départemental de l’Ain et la Communauté de Commune de la Plaine de l’Ain, co-porteurs de la démarche de labellisation, ont établis un programme pluriannuel d’actions sur la période 2019-2021, en partenariat avec : les communes de Bénonces et de Serrières-de-Briord, la Fédération Départementale pour la Pêche et la Protection des Milieux Aquatiques de l’Ain (FDAAPPMA01), l’Association Agréée pour la Pêche et la Protection des Milieux Aquatiques (AAPPMA) « La truite du Bas Bugey » de Bénonces, le Syndicat de la Rivière d’Ain Aval et de ses Affluents (SR3A), l’école de Bénonces, le centre de loisirs de Serrières-de-Briord, les acteurs et les usagers locaux impliqués dans la préservation du territoire.

Au préalable de la labellisation, l’enlèvement de l’ancienne décharge municipale de Bénonces a été effectué en 2017 (> en savoir +). Puis en 2019 et 2020, des travaux pour rétablir la continuité écologique ont été entrepris : l’aménagement du pont de la route départementale et l’enlèvement d’un passage busé, remplacé par une passerelle (> en savoir +).  Ces travaux étaient nécessaires pour que la Pernaz réponde aux attentes de la grille de critère du label Site Rivières Sauvages.

Des actions de valorisation du site et de sensibilisations sont menées sur l’ensemble de la durée du programme d’actions :

  • Aménagement du sentier d’interprétation de Serrières-de-Briord (été 2020), > en savoir +
  • Valorisation de la cascade de Luizet avec la mise en place de panneaux explicatifs par exemple,
  • Aménagement d’une boucle de randonnée, en utilisant les itinéraires existants et le site de la cascade de Luizet,
  • Mise en place du programme pédagogique Graines de Rivières Sauvages avec les écoles et centres de loisirs de la vallée,
  • Réalisation d’un mini-film sur la Pernaz (2020), ainsi que 3 autres courts-métrages sur les Sites Rivières Sauvages du Département de l’Ain. > en savoir +

Des études et des actions de préservation sont aussi programmées :

  • Etude de la fréquentation du site et optimisation de la pratique des sports d’eau vive, en lien avec la préservation du site et la réponse aux attentes des usagers,
  • Inventaire piscicole et étude des truites farios,
  • Gestion et préservation des populations d’écrevisses à pattes blanches,
  • Etude de la capacité de production en eau potable des trois sources exploitées dans le réseau hydrographique, en lien avec le changement climatique (limiter les conflits d’usages alimentation en eau potable / milieu aquatique),
  • Réhabilitation de la station d’épuration d’Ordonnaz, avec l’objectif d’améliorer la qualité du rejet dans l’Arodin.

En raison de l’incision du lit, des travaux de diversification des habitats seront entrepris en 2021, à l’aval du tronçon labellisé, l’objectif étant d’améliorer les habitats aquatiques entre le secteur labellisé de la Pernaz et sa confluence avec le Rhône. Une restauration des habitats et des aménagements de berges (en vue de limiter le réchauffement de l’eau lié à une altération de la ripisylve) sont également envisagé sur les affluents le Papan et le Bief du Marais.

Vidéos :

Les Rivières Sauvages de l’Ain

2018, 20′

Rivières Sauvages et le Département de l’Ain présentent un documentaire de 20 min où vous découvrirez en images les richesses naturelles et les acteurs qui œuvrent pour la préservation des rivières-joyaux comme la Dorche.

Réalisé par Anaïs Production, avec le soutien financier de l’Agence de l’eau RMC et du Département de l’Ain.

La Pernaz, Site Rivières Sauvages

2019, 4′

Présenté par l’Association du Réseau des Rivières Sauvages et la Fédération de Pèche de l’Ain.
Réalisé par Philippe Laforge.