Le Pic, de ses sources à l‘amont du plan d’eau de Theillet

Labellisé en juillet 2016

Actualités du Pic :

Le bassin versant

carte_pic_rivieres_sauvagesLe Pic est une rivière creusoise à vocation salmonicole s’écoulant sur le socle granitique du plateau de Gentioux dans l’ex Région Limousin devenue Nouvelle Aquitaine.

Il prend sa source à une altitude de 690 m entre le Puy des Gardes et le signal du Pic au lieu-dit des gouttes noires sur la commune de Royère-de-Vassivière. Il conflue en rive droite de la Maulde, sous affluent de la Vienne, sur la commune de Saint-Martin-le-Château après un parcours de 14 km dans le Parc naturel régional des Millevaches en Limousin.

Ce cours d’eau présente plusieurs toponymes. De la source aux cascades d’Augerolles, il porte le nom de Pic ou Picq. Puis des cascades à la confluence avec la Maulde, il porte le nom de Tourtoulloux ou Buze.

Son bassin versant est un sous bassin versant de la Maulde, il s’étend sur une surface de 49 km² selon un axe Est-Ouest. L’étendue du bassin versant concerne la totalité ou une partie du territoire des communes de Saint-Pierre-Bellevue, Saint-Pardoux-Morterolles, Saint-Junien-La-Brégère, Saint-Martin-Château, et Royère-de-Vassivière.

Le caractère sauvage de la rivière

Le Pic - © Julien CharraisLe tronçon du Pic labellisé niveau 2 présente un linéaire de 12,960 km. Il débute de la source du Pic au lieu-dit les Gouttes Noires. Sa limite aval se situe au niveau de la limite amont du plan d’eau formé par le seuil de la microcentrale de Theillet au lieu-dit « Theillet ».

La longueur totale du Pic étant de 14 470 m, le linéaire labellisé représente 90% du linéaire total.

La rivière est caractéristique d’une rivière de moyenne montagne sur un contexte géologique de type cristallin.

L’eau est d’excellente qualité, la morphologie est pas ou peu altérée et la rivière présente une pente moyenne de 18.86m/1000 m avec une rupture de pente fortement marquée aux cascades d’Augerolles (71.59m/1000m).

Le programme d’actions

Dans le cadre de l’obtention du Label, le Conseil Départemental de la Creuse porteur de la démarche a établi un programme pluriannuel d’actions sur 5 ans, en partenariat avec de nombreuses structures locales : Communauté de Communes de Bourganeuf Royère de Vassivière, le Parc Naturel Régional de Millevaches en Limousin, l’Etablissement Public Territorial du Bassin de la Vienne, la Fédération de Pêche de la Creuse, les Conservatoire des Espaces Naturels en Limousin, l’Agence de Développement et de Réservation Touristique.

VOLET

ACTION

MAITRE D‘OUVRAGE

CALENDRIER

Animation •  A1 : Organisation de réunions techniques avec les Maîtres d’Ouvrages afin de suivre les actions réalisées et définir le programme prévisionnel Le Conseil Départemental de la Creuse L’animation est prévue pendant les 5 années du programme (2016 à 2020)
•  A2 : Visite personnalisée de tous les propriétaires riverains du cours d’eau et sensibilisation sur le label et conseils éventuels sur les besoins identifiés et les pratiques constatées Le Conseil Départemental de la Creuse L’animation est prévue pendant les 5 années du programme (2016 à 2020)
•  A3 : Mission d’encadrement d’un stagiaire pour l’étude et la prospection de terrain des principaux affluents du Pic Le Conseil Départemental de la Creuse L’accueil et l’encadrement du stagiaire est envisagé en 2018 ou 2019
Travaux •  T1 : Réaliser des aménagements pour l’abreuvement du bétail selon un protocole compatible avec les exigences du Label Communauté de Communes de Bourganeuf – Royère de Vassivière 2017 : 5 abreuvoirs et 2 passerelles,

2018 : 7 abreuvoirs et 1 passerelle

•  T2 : Réaliser des clôtures associées aux aménagements pour le bétail Communauté de Communes de Bourganeuf – Royère de Vassivière 2017 et 2018
•  T3 : Conduire une étude sur deux ouvrages pour l’amélioration de la continuité écologique Communauté de Communes de Bourganeuf – Royère de Vassivière Lancement de l’étude en 2019
•  T4 : Réaliser des actions ponctuelles d’ouverture des milieux. Conservatoire d’Espaces Naturels du Limousin Les travaux seront prévus pour 2017 et s’étaleront jusqu’en 2019
Communication

 

•  C1 : S’appuyer sur des outils de communication existants Le Conseil Départemental de la Creuse, le Parc Naturel régional (PNR) de Millevaches en Limousin et l’Etablissement Public Territorial du Bassin de la Vienne (EPTB), la Communauté de Communes Creuse Grand Sud. 2016 à 2020
•  C2 : Organisation de journées découverte, et des interventions scolaires Le Conseil Départemental de la Creuse, la Communauté de Communes de Bourganeuf Royère de Vassivière. de 2016 à 2020
•  C3 : Réalisation de panneaux et de supports d’information Le Conseil Départemental de la Creuse. 2017- 2018
•  C4 : Participation aux journées d’échanges techniques et scientifiques du réseau rivières labellisées Le Conseil Départemental de la Creuse. 2016-2020
•  C5 : S’appuyer sur les outils de valorisation touristiques existants Agence de Développement et de Réservation Touristique de la Creuse (ADRT de la Creuse). De 2016 à 2020.

(2016 pour les outils web et début 2017 pour les outils papiers)

Suivi •  S1 : Réaliser des analyses physico-chimiques et biologiques aux points de suivis La Communauté de Communes de Bourganeuf – Royère de Vassivière. 2019 (en fin de programme)
•  S2 : Réaliser des pêches électriques aux points de suivis La Fédération de pêche de la Creuse. 2019 ou 2020 (en fin de programme)
•  S3 : Réaliser des prospections de terrain à la recherche de moules perlières La Communauté de Communes de Bourganeuf – Royère de Vassivière. 2018
•  S4 : Mettre en place des zones de réserve de pêche, de parcours de pêche No-kill et renforcer le suivi des cartes de pêche sur le terrain La Fédération de pêche de la Creuse. 2016 à 2020
•  S5 : Mettre en place un monitoring adapté Le Conseil Départemental de la Creuse, le Parc naturel régional de Millevaches en Limousin. 2016 à 2020
Audit Le Conseil Départemental de la Creuse. 2018 et fin de programme

Photos de M. Tijeras – CD23