Le Léguer, de sa source au lieu-dit la Plage
Le Guic, de l’aval du plan d’eau de Guerlesquin à la confluence avec le Léguer

labellisés en octobre 2017

Actualités du bassin du Léguer :

Le bassin versant et les rivières du Léguer et du Guic

Le bassin versant du Léguer se situe à l’ouest des Côtes d’Armor, en Bretagne et s’étend sur environ 540 km². Il concerne une trentaine de communes et 3 EPCI : Lannion-Trégor Communauté, Guingamp Paimpol Armor Argoat Agglomération et Morlaix Communauté. La population du bassin versant du Léguer est estimée à 51 300 habitants dont près de 20 000 pour la Ville de Lannion, à l’aval du Léguer et donc une densité de population assez inégale (beaucoup plus faible à l’amont du bassin versant).

Le Léguer prend sa source au lieu-dit « pen léguer » en Bourbriac (22). Ce « fleuve côtier » long de 59 km draine les plateaux du Trégor intérieur, s’écoule vers le Nord et se transforme en estuaire avant de se jeter dans la manche en baie de Lannion. Le bassin versant du Léguer est caractérisé par un chevelu dense d’environ 1 000 km de cours d’eau sur substratum granitique et métamorphique.

Le label est attribué à la partie amont et médiane du Léguer, ainsi qu’au Guic, son principal affluent.

Caractère sauvage du Léguer et du Guic

Si le bassin versant du Léguer reste un territoire où l’activité agricole est très présente, il est aussi caractérisé par des fonds de vallée relativement préservés composés de prairies, de friches humides et de boisements (chênaie-hêtraie en majorité).

Le site « rivière du Léguer et des massifs forestiers de coat an noz, coat an hay et beffou », est classé NATURA 2000, du fait de la présence d’un certain nombre d’espèces, identifiées comme particulièrement remarquables à l’échelle européenne. Ces espèces sont listées au sein de l’Annexe II de la Directive “Faune-Flore-Habitats”. On peut notamment citer :

  • La loutre d’Europe,
  • Le saumon atlantique
  • La lamproie marine
  • La lamproie de Planer
  • Le chabot
  • Plusieurs espèces de chauve-souris
  • Le damier de la succisse

Le Léguer et le Guic sont aussi particulièrement réputés pour le caractère autochtone et sauvage de leur population piscicole avec notamment un beau cortège de poissons migrateurs avec comme emblème le saumon, qui a retrouvé ses zones de frayères à l’amont du bassin versant depuis l’arasement du barrage de Kernansquillec en 1996.

Le programme d’actions

Depuis plus de 20 ans, de nombreuses actions sont menées sur le bassin versant du Léguer pour améliorer la qualité de l’eau et protéger les milieux aquatiques. Aujourd’hui, le travail réalisé et l’engagement de tous les acteurs du bassin versant, portent leurs fruits, et le Léguer est classé en « Très bon Etat écologique ». Malgré tout, des problématiques sont encore présentes et les habitants de la Vallée affirment leur volonté d’améliorer encore la situation.

Ainsi, dans le cadre de son nouveau Projet de Territoire pour l’Eau (PTE) défini pour la période 2016-2021, le Bassin Versant « Vallée du Léguer » poursuit cette démarche à travers un programme d’actions ambitieux répondant à 4 grands enjeux :

  • Le maintien du bon état de la masse d’eau et l’atteinte d’un fonctionnement biologique optimal de l’hydrosystème,
  • La préservation et la restauration d’une biodiversité et d’un patrimoine naturel de qualité,
  • La gestion durable de la ressource en eau (gestion quantitative, gestion des risques),
  • Le développement d’activités compatibles avec la mise en valeur d’un territoire qui a su faire de la qualité de ses eaux, de ses rivières, une richesse.

Les actions se déclinent autour de grandes thématiques d’actions :

  • L’agriculture,
  • L’aménagement urbain et les pratiques non agricoles,
  • Les périmètres de protection de captages,
  • Le bocage,
  • Les zones humides/biodiversité,
  • Les cours d’eau,
  • Le suivi de la qualité de l’eau.

Plus d’informations : www.vallee-du-leguer.com

Photos : Samuel Jouon, Bassin Versant “Vallée du Léguer”

Le film : Le Léguer, histoire d’une reconquête

 

2018, 36’
Présenté par Bassin Versant “Vallée du Léguer”. Réalisé par Philippe Laforge.