Lancement de l’étude des Hotspots de biodiversité sur les rivières sauvages en canyon “BiodivCanyon”

Les 24 et 25 juin ont eu lieu les deux premières réunions de lancement (et les deux premières descentes) du projet “BiodivCanyon”, sur les commune de Surjoux (canyon de Vézeronce) et de Bénonces (canyon de Tréfond Pernaz). Cette étude des Hotspots de biodiversité sur les rivières en canyon est pilotée par l’Association du Réseau des Rivières Sauvages, financée par l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse et réalisée par SCIMABIO Interface et Styx4D. L’objectif du projet est d’aller vers une gestion plus durable de ces milieux superbes, préservés, mais qui connaissent un accroissement important de leur fréquentation par le développement de la pratique du canyoning.

Focalisée sur les espèces liste rouge UICN, l’étude de biodiversité portera sur une dizaine de canyons de “Site Rivières Sauvages” ou candidat au label (dpts 01, 06, 38 et 66) pour offrir une méthodologie opérationnelle et réplicable par la suite. Le choix a été fait de mener une double approche morphologique (définition des habitats, définition même d’un canyon) et biologique, le tout, en intégrant la pratique du canyoning. Au programme, cartographie papier et 3D, photographies et ADNe.

En apportant des connaissances et des solutions, l’idée est aussi de mieux pouvoir impliquer les canyonistes dans la préservation des écosystèmes qui constituent leur terrain de jeu.

Photos : Johan Berthet – Styx4D