Le Léguer amont et son affluent le Guic, premières rivières labellisées “Site Rivières Sauvages” en Bretagne !

Après la lecture d’une poésie d’Angela Duval, sur les bords du Léguer, la cérémonie a rassemblé 150 personnes dans la salle communale de Tregrom. Les élus ont témoigné de leur fierté d’avoir obtenu le label. Le vice-président de la Région Bretagne, M. Thierry Burlot, a souligné l’importance de la distinction pour une région marquée par la mauvaise image des algues vertes.

Christian Meheust, président de Bassin Versant Vallée du Léguer a alerté la sous-préfète sur l’incompatibilité du label avec les projets de mines à proximité des sources et d’extraction de sable coquillier en Baie de Lannion.

Si le Léguer a reçu le label vendredi 30 octobre 2017 à Trégrom, c’est grâce aux nombreuses actions de préservation de la qualité de l’eau et des milieux aquatiques qui ont été menées sur le territoire depuis plus de 20 ans. Un des éléments déclencheurs a été notamment le démantèlement du barrage de Kernansquillec, en 1996, qui a permis un programme de reconquête de la vallée avec ses richesses naturelles.

Les actions et l’engagement des acteurs concernés (collectivités du Bassin Versant « Vallée du Léguer », accompagnés par l’Agence de l’Eau, le Conseil régional, le Conseil Départemental et l’Europe) se poursuivent à travers la mise en oeuvre d’un nouveau Projet de Territoire pour l’Eau (PTE) sur la période 2016-2021.

Ce PTE qui détermine les actions à mener sur le bassin versant avec tous les acteurs économiques vont dans le sens d’une meilleure préservation et mise en valeur de l’eau et des milieux aquatiques, ce qui devrait permettre de garantir le bon fonctionnement écologique des deux rivières, le maintien du Label.

En savoir plus: lire le Dossier de Presse

Reportage TV :

Photos :

Photos : ERN-Rivières Sauvages, Vallée du Léguer