Le Label “Site Rivières Sauvages” un outil qui s’exporte en Europe

Afin de mettre en œuvre l’action 2 “préparation à la traduction européenne du Label” de la convention qui lie ERN à l’Agence Française de Biodiversité (AFB) pour les années 2017 à 2019, un travail de prospection et de rencontres sur des bassins pilotes européens a été engagé. L’équipe ERN s’est renforcée grâce à l’engagement de nos partenaires privés  (bureau d’études, fédération de Pêche de l’Aisne et AAPPMA) afin d’accompagner 3 stagiaires, Clarisse, Manouchka et Roxane qui ont menées à bien cette mission au cours de l’année 2017 (voir le focus plus bas).

A l’automne, le travail se poursuivra en partenariat avec les WWFs de l’arc Alpin, avec des visites organisées sur quatre rivières : le Lech en Autriche, la Soča en Slovénie, la Chamuera en Suisse et la Ammer en Allemagne.

Cette opération de rapprochement avec nos voisins européens est publiée dans la newsletter du Centre Européen pour la Restauration des Rivières
> Lire ici.

Focus sur 2 rivières :

L’Artikutza au Pays-Basque espagnol

L’Artikutza – © A. Elosegi

Le 11 juillet 2017 a eu lieu la première visite de la réserve d’Artikutza, après une première présentation téléphonique du label avec les responsables au printemps 2017. Guidés par Iñaki Uranga Zuriarrain (administrateur du domaine) et Arturo Elosegi (universitaire et expert en écologie aquatique), Denis Caudron, Manouchka Ponce et Clarisse Larroque ont pu avoir un premier aperçu de la grande qualité des cours d’eau de cette vallée. Une évaluation sommaire au moyen de la grille de critères indique que l’ensemble du chevelu hydrographique serait potentiellement labellisable au niveau 3.  Par ailleurs, la finca de Artikutza, auparavant très anthropisée, pourrait constituer une référence en termes de reconquête du caractère sauvage d’un milieu. L’obtention du label viendrait mettre en lumière les choix judicieux des gestionnaires et gratifier ce territoire remarquable.  L’intérêt des acteurs étant palpable, il ne reste plus qu’à finaliser le cadre et les conditions du label Européen.

– En savoir plus sur l’Artikutza –

La Houille, rivière transfrontalière franco-belge

La Houille – © Roxane Richard

Une réunion de présentation du label « Site Rivières Sauvages » pour la Houille et son affluent la Hulle a réuni le 4 août 2017 à Gedinne (Belgique) les acteurs belges de ces rivières transfrontalières avec les Ardennes. Elle avait pour objectif de présenter le label et sa traduction européenne en cours ainsi que d’échanger sur le potentiel de ces rivières vis-à-vis du label européen. Sur la base d’un premier travail de prospection, Roxane Richard, en partenariat avec le Contrat de Rivière Haute-Meuse, a pu dresser une première appréciation de ces rivières. La délimitation d’un périmètre potentiellement labellisable ainsi que les bénéfices que peut apporter le label pour ces rivières transfrontalières ont été abordés. Des perspectives pour effectuer un travail transfrontalier sont envisagées, avec notamment la vérification préalable du potentiel réel des rivières ainsi que le partenariat souhaité entre les acteurs belges et français.

– Plus d’info sur le travail d’adaptation du label en Europe –