La Fondation du Patrimoine, nouveau soutien financier sur le premier “Site Rivières Sauvages” labellisé

Dans la cadre du Contrat de Rivières Sauvages sur la Valserine, une action importante sur la continuité écologique a eu lieu au lieu-dit l’Etala sur la commune de Mijoux avec l’accord du propriétaire de la parcelle.

Il s’agissait de déplacer une mare dont la digue à proximité immédiate de la rivière empêchait celle ci de divaguer naturellement; puis d’enlever les minis seuils en travers du cours d’eau et enfin de créer du reméandrage pour que la rivière puisse reprendre ses droits. La mare a également été reconstruite un peu plus loin de la rivière en y apportant un cortège de végétation nécessaire à son bon fonctionnement.

Ces travaux ont été réalisés durant l’été 2015 et, depuis, la végétation a repoussé et la rivière s’est recréée un lit naturel.

Une belle opération réalisée en maitrise d’ouvrage du Parc naturel régional du Haut Jura avec l’aide d’ERN France – Rivières Sauvages,  financée par des fonds publics (Département de l’Ain, Agence de l’Eau Rhône Méditerranée et Corse) et, pour la première fois, un partenaire privé : la Fondation du Patrimoine au tire des dossiers sur le patrimoine naturel. 10 000 € sont venu compléter les fonds publics afin de réaliser au mieux ce projet…

Cette action partagée est le début d’un partenariat important et durable entre ERN France – Rivières Sauvages et la Fondation du Patrimoine… et nous en sommes très fier !

La Valserine au lit-dit l’Etala, AVANT les travaux
(c) ERN France – Rivières Sauvages

La Valserine au lit-dit l’Etala, APRES les travaux
(c) ERN France – Rivières Sauvages