La cérémonie a eu lieu le 17 octobre dernier sur le site de l’ancien barrage de Kernansquillec, M. Christian Prigent, vice-président à l’environnement de la Communauté de Communes du pays de Belle-Isle-en-Terre, a souhaité la bienvenue. Catherine Moret directrice de l’Association Vallée du Léguer et les différents maitres d’ouvrages (mairie de Belle Isle, syndicat de Traou Long), ont présenté les diverses opérations de restauration de la continuité écologique engagées récemment.

Les allocutions pour le dépôt de candidature au label ont ensuite montré, et c’est très encourageant, le degré d’appropriation du projet Rivières Sauvages à tous les niveaux. Pour les acteurs et gestionnaires de ce territoire, le label est une formidable reconnaissance de la qualité du territoire et des efforts accomplis, bon pour l’attractivité du territoire et qui permet de valoriser à différentes échelles, locales, régionale, nationale, les actions de préservation des rivières les plus patrimoniales.

Les institutions présentes ont accordé leur soutien unanime pour cette démarche qui vise à élaborer un programme innovant de restauration et de conservation d’une rivière exceptionnelle compatible avec le maintien et le développement d’une activité économique durable sur le bassin versant.

Des réflexions sont en cours sur d’autres cours d’eau en Bretagne, certains d’entre eux pourront aussi dans un avenir proche être candidat, affaire à suivre…

20151017_kernansquillec_annonce_candidature_leguer2 20151017_kernansquillec_annonce_candidature_leguer1