Le Parc naturel régional de Corse, signataire du premier contrat de rivière en Corse (cf article ci-après) sera la structure porteuse pour la candidature du Fangu et initie la démarche pour le Travu.

Cette démarche est à l’origine des communes riveraines de ces deux fleuves encore préservés. Ces collectivités sont très engagées pour améliorer la protection de leur territoire.

Oui, c’est un fait, il existe encore des rivières quasiment intactes en Corse et ces dernières seront labellisées en 2014 grâce à la mobilisation des élus locaux. Le capital naturel remarquable et économique qu’est la “rivière sauvage” est une réalité en Corse.

Ces deux nouvelles candidatures portent à cinq (avec la Valserine, le Chéran et la Vis), le nombre de rivières pilotes du bassin Rhône Méditerranée et Corse engagées dans ce processus de reconnaissance des rivières les plus patrimoniales de France.

4 réponses

Les commentaires sont désactivés.