walphy

Le projet LIFE Walphy a pour but de développer un outil d’aide à la décision pour la restauration hydromorphologique des masses d’eau en Région Wallonne. Cet outil devra à terme permettre d’optimiser les actions à mettre en place pour atteindre le bon état écologique requis par la DCE vis-à-vis de l’amélioration de la qualité hydromorphologique de masses d’eau à risque du bassin Meuse amont. Ce projet, piloté par la Direction des Cours d’Eau Non Navigables (DCENN) de Wallonie, a commencé en 2009 pour une durée de 5 ans.

L’objectif du colloque Walphy, qui a eu lieu du 15 au 17 Octobre 2013 à Namur, était de faire le bilan des différentes actions menées dans le cadre de ce projet. Pour cela, les différents chantiers de réhabilitation de cours d’eau menés ont été analysés d’un point de vue hydromorphologique et écologique. Il s’agissait également de confronter l’expérience wallonne du projet WALPHY avec celle d’autres spécialistes internationaux de la restauration des cours d’eau. Plus de deux cents personnes furent présentes à ce rendez-vous dédié à la restauration hydromorphologique des rivières.

Dans le cadre de ce colloque, le Fonds pour la Conservation des Rivières Sauvages a été invité afin de présenter le fonctionnement du fonds Rivières Sauvages (concept, création, objectifs, etc.), et le développement du futur Label Rivières Sauvages (intérêt, mise en place, etc.). Le cœur principal de l’exposé fut la présentation du fonctionnement de la grille d’évaluation des rivières sauvages. La thématique de l’évaluation du fonctionnement hydromorphologique des cours d’eau candidats au label Rivières Sauvages fut plus particulièrement développée. Cette présentation a également été agrémentée des différents retours d’expériences sur les bassins versants pilotes.

Le nombre important de questions posées fut à la mesure de l’intérêt porté par les conférenciers au projet du Fonds Rivières Sauvages. Les échanges furent nombreux et très intéressants, les principales interrogations ont porté d’une part sur des détails techniques vis-à-vis de la grille d’évaluation, et d’autre part, sur la mise en place concrète du label Rivières Sauvages.

Après le colloque WWF Naturalité des eaux et forêts de Septembre 2013 où Jean René Malavoi avait réalisé une première présentation du Fonds pour la Conservation des Rivières Sauvages, cette seconde présentation a permis de présenter et représenter le Fonds à une échelle européenne. Cette démarche s’inscrit dans la dynamique du développement d’un réseau européen de rivières sauvages.

9 réponses

Les commentaires sont désactivés.