Voici le programme quasi définitif du colloque ‘Créer un réseau de Rivières Sauvages en France‘.

Ce colloque est ouvert au public et aura lieu le vendredi 20 Mai à l’Impérial Palace d’Annecy. Inscriptions ici.

Matin (animation : Jean Jacques Fresko – Terre Sauvage) :

08:30 – 9 heures : accueil des participants.

09:00 : Projection de la bande annonce du  film rivières sauvages de France de Philippe Laforge (5 mn)

09: 10: Ouverture du colloque

Eric Orsenna (sous réserve) Garder des rivières sauvages : un impératif  pour l’imaginaire, un impératif pour notre culture. Cultiver les rivières sauvages : un processus civilisationnel ( 20 mn )

09:30 : Les rivières sauvages : des espaces de conservation vitaux pour la biodiversité

Gilbert Cochet, expert auprès du Conseil de l’Europe ( 30 mn )

10:00 : Quelles rivières sauvages ?  Que reste-t-il à protéger ? Un état des lieux

Jean René Malavoi, Onema. Méthode d’identification des rivières sauvages, les critères de la « valeur sauvage des rivières » Présentation première carte en Rhône Alpes. Quels objectifs ? ( 30 mn )

10:30 : Des rivières sauvages pour qui ?

André Micoud, Maison du Rhône,  sociologue, géographe (sous réserve) ( 30 mn )

Une France (institutions, acteurs économiques) prête à protéger ce capital immatériel ?

11 heures : Premier débat avec la salle.

Jean Jacques Fresko (15 mn )

11 heures 15 : pause – buffet bio et équitable.

11 heures 30:  Les menaces actuelles sur les rivières en « bon état »

Philippe Laforge Projets de barrages, pollutions diverses, prélèvements d’eau, infrastructures : des menaces réelles ( 30 mn )

12:00 : Quelle économie autour des rivières sauvages ?

Pascal Da Costa, Ecole Centrale de Paris / Rapport étudiants ?  (sous réserve) ( 30 mn )

Les rivières sauvages : un nouvel usage économique au service des territoires ruraux ? Quelles perspectives de financement ? Quelles compensations ? Rapport d’études 1ère année.

12:30 : déjeuner bio et local

Après-midi

14 :00 : L’insuffisance des dispositifs de protections actuels

Jean paul Doron  Vice-président FNPF  (sous réserve). Des outils au seul service de la restauration : un panorama.  Contrat de rivière (exemple Chéran), SAGE, LEMA-Classements, TVB, Natura 2000. Améliorer les modes opératoires, les méthodes de travail /exemple Haute savoie  (  30 mn )

14:30 : La question de l’hydroélectricité/ Quelle conciliation avec les autres usages ?

Anne Pénalba, Présidente France Hydroélectricité. La Convention pour une hydroélectricité durable / EVE. ( 30 mn )

15:00 : L’action internationale : L’exemple  Européen de la Greina en Suisse

Sergio Savoya / Roberto EPPLE / WWF Suisse /Angela Klauschen, sous réserve) Un réseau pour aider à protéger les joyaux méditerranéens.

WWF Autriche « Jewels Rivers of Austria » : Viktoria Ernst (Sous reserve) 30 mn

15:30 : Le projet de création d’un réseau de rivières sauvages

Denis Caudron, Martin Arnould / Fonds pour la conservation des Rivières Sauvages de France. Protéger pour éviter les ultimes destructions. Sources et perspectives. Puylaurent, Rizzanese. Le Fonds de dotation, objectifs, partenaires, animation. Un outil nouveau ouvert. ( 30 mn )

16 :00 : Pause, café et thé bio et équitable.

16 :15 : Débat, Un baromètre de la biodiversité dans le rouge : la France est-elle prête à créer un tel réseau ?

Jean Jacques Fresko

17:00 : L’intérêt concret de la démarche d’engagement vers le label pour le territoire

Président du SMIAC Bassin du Chéran, AAPPMA Albanais, Michel Delmas, PNR des Bauges – Protéger le « Chéran sauvage », un atout pour le territoire. Du Contrat de Rivières au Label Rivières Sauvages. Autre exemple en Rhône – Alpes, la Semine-Valserine  PNR Haut Jura ( 30 mn )

17 heures 30 : Une coordination européenne en marche

Compte rendu de la coordination des ONG- travail du réseau européen – Interreg France Suisse – Intervenant à trouver. ( 10 mn )

17:40 : L’intérêt de MEDDTL pour le projet « un réseau de rivières sauvages »

Mme Nathalie Kosciusko-Morizet  (Sous réserve), MEDDTL) – La Trame Verte et Bleue du Grenelle de l’Environnement, Plan de restauration de la continuité écologique. Comment ?  

18:00 : fin du colloque.

1 réponse
  1. PAPPOLA Patrick
    PAPPOLA Patrick dit :

    Bonjour,
    découvrant l’existence de ce colloque, je me jette sur le calendrier… misère ! Je travaille le 20 mai et ne pourrai être à vos côtés à Annecy. Alors une question : y aura-t-il une publicaiton des actes du colloque ?
    Bravo pour votre initiative.
    Je me suis engagé (modestement…) au côté des amis corses qui ont tenté de sauver le RIzzanese et j’ai la chance d’habiter près d’Aubenas en Ardèche, à la confluence d’une bonne demi- douzaine de rivières toutes aussi belles les unes que les autres bien que régulièrement attaquées par l’Homme… mais néanmoins magnifiquement hantées par la loutre !
    Quelle déception pour le 20 mai. Je suis certain que ce sera une extraordinaire réussité !
    Courage à tous pour l’organisaiton.
    Patrick PAPPOLA (instituteur et surtout … écologiste !)

Les commentaires sont désactivés.